Les 12 archétypes : définir la personnalité de votre marque

Partagez ce post

En ces temps bizarres, il est plus important que jamais de travailler sur notre marque personnelle. C’est comme ça, c’est tout. Parce que même si nous n’y prêtons pas attention, elle finit par avoir une vie propre. Et tant qu’on y est, mieux vaut faire un effort pour la canaliser. 

Établir une personnalité de marque ne consiste pas seulement à ouvrir quelques profils sur les réseaux sociaux et à mettre quelques photos sur le web. Elle doit aller beaucoup plus loin. C’est ce que votre entreprise véhicule, ce que vous communiquez et ce que les autres perçoivent. 

Votre marque personnelle est ce qui vous précède en tant que professionnel. 

Je le vois comme ça. 

Il y a quelques années, ceux qui travaillaient sur leur marque personnelle avaient un certain avantage dans les affaires numériques. Maintenant, ce sont ceux qui n’y travaillent pas qui sont en retard. 

Il s’agit, disons, de votre lettre de présentation, dynamique, changeante et qui doit être entretenue quotidiennement. C’est pourquoi elle est essentielle.

Vendre dans le monde en ligne

Dites-moi, vous la connaissez ?

les-12-archétypes

Je parie  que oui. Même si vous n’avez vu aucun de ses films. Vous savez qui elle est et ce qu’elle fait. Donc vous pouvez voir que nous n’inventons rien.

C’est une marque personnelle de rêve. Une image, un geste et votre tête créent automatiquement une relation. 

Nous – pour le moment – n’aspirons pas à ce point. Mais nous pouvons faire quelque chose pour être reconnus dans notre secteur, pour améliorer notre visibilité et gagner en autorité. 

Surtout dans le monde en ligne.

Vendre à travers un écran est plus compliqué. Parce que peu importe le degré de numérisation, avoir une personne comme référence est toujours utile. 

La vente en face à face n’est pas la même chose que la vente par le biais d’un site web. Les choses changent. Parce que nous ne voyons plus ou n’interagissons plus avec la personne qui va nous vendre et c’est pourquoi, en tant qu’entreprise, nous devons lui donner quelques tours et détours.

Mais attention, les objectifs ne changent pas. Ils sont toujours les mêmes : vendre, se positionner, devenir une référence dans le secteur, etc… Ce qui change, et beaucoup, c’est la façon dont nous approchons notre client. Et c’est là que nous entrons dans le vif du sujet : comment créer une marque personnelle.

Ce qui constitue la marque personnelle

Imaginez un tabouret avec quatre pieds et un verre débordant d’eau posé dessus.

les-12-archétypes

Ce sera notre marque personnelle. Les quatre pieds qui le soutiennent sont :

Si l’un de ces quatre pieds vacille, le verre tombe. Et il y a beaucoup de marques personnelles avec de l’eau renversée. 

Pourquoi devez-vous à tout prix assurer la stabilité de votre tabouret ?

Tout d’abord, à cause de la différenciation. Le fait que votre entreprise ait une identité propre, unique et différente des autres est la réponse à la grande question : pourquoi devraient-ils acheter chez vous ?

Deuxièmement, parce que vous projetez la proximité et suscitez l’empathie. Plus vous humanisez votre marque, meilleure sera l’expérience de vos clients et plus ils se sentiront éloignés de la sensation d’une transaction purement économique. 

Troisièmement, parce qu’elle vous permet de grandir. Il n’y a pas grand-chose à ajouter ici. Si vous mettez en œuvre une bonne stratégie, vous vous différenciez, vous vous connectez et vous vendez davantage. 

Personnalité de la marque : quel est votre archétype ?

Allez, passons aux choses sérieuses. 

Comment définiriez-vous votre marque ? 

Si vous étiez une personne, quel caractère auriez-vous ? 

Si vous n’y avez pas encore pensé, c’est le moment. Avez-vous tendance à être drôle, poli, attentif, transgressif, tendre… ?

Ne vous méprenez pas. Cela ne signifie pas que vous pouvez contrôler à 100 % ce que les autres pensent, ni que tout le monde vous aimera. Mais vous pourrez vous rapprocher d’une image qui plaira aux clients qui vous intéressent, c’est-à-dire votre public cible.

C’est pourquoi il est si important de définir le caractère de votre marque. Et pour vous donner un coup de main, il y a les 12 archétypes du célèbre psychologue G. Jung.

Il a défini 12 modèles de personnalité de base que nous pouvons tous identifier et associer à différents comportements. Si nous appliquons cela aux marques, ces catégories seront soumises dans l’esprit du client à une manière d’être, une philosophie et des valeurs spécifiques. 

Les douze archétypes sont : 

  • L’Innocent
  • Le Héros
  • Le Type Normal
  • Le Protecteur
  • Le Créateur
  • L’Explorateur
  • Le Rebelle
  • L’Amant
  • Le Magicien
  • Le Leader
  • Le Bouffon
  • Le Sage
les-12-archétypes

Utilisez votre archétype pour créer la personnalité de votre marque.

Mettons-les en pratique avec les quatre pieds du tabouret :

  • Votre identité visuelle : vous ne transmettez pas la même chose si votre couleur prédominante est le rose vif ou le bleu marine. Si, par exemple, vous êtes plus proche de l’archétype du gardien, un ton plus sombre et plus sérieux sera plus proche de l’imaginaire collectif. Et si vous n’êtes pas convaincu, réfléchissez simplement : combien de banques, de compagnies d’énergie et d’assurances utilisent le bleu foncé ? 
  • Votre communication : imaginez dans un courriel du service clientèle ces deux phrases :   
    • « Osez rêver en grand ».
    •  « Cher client »

Il semble évident qu’il ne s’agit pas de la même marque. Le premier correspondrait davantage au Créateur, au Magicien ou au Héros, tandis que le second pourrait être le Protecteur ou le Leader.

  • Votre produit ou service : Quelle est votre mission en tant qu’entreprise ? En fonction de ce que vous vendez, vous serez plus axé sur l’un ou l’autre archétype. Par exemple, le secteur du luxe a tendance à être orienté vers l’Amant ou le Leader, tandis que le secteur de la technologie est plus proche de la figure du Sage ou du Créateur. 

Mais vous savez que rien n’est noir ou blanc. Par exemple, une agence de conception web peut axer sa marque sur un profil plus créatif, axé sur l’innovation, ou sur un profil plus transgressif, tel que le Rebelle. En fonction de ce qu’il transmet, il va capter un type de client ou un autre.

Dans un cas, la structure est basée sur des modules PDF où le processus est expliqué étape par étape. 

Le deuxième entraînement consiste en des vidéos qui commencent par la chanson « I will Survive » à fond, suivie d’une chorégraphie de toute l’équipe, dans le plus pur style flashmob. 

Le résultat (ce que vous apprenez) peut être très similaire, mais l’expérience n’est absolument pas la même. Je vous laisse le soin de déterminer à quel type d’archétype correspond chaque style de formation.

Si vous remarquez, tout cela peut se résumer en un mot. LA COHÉRENCE DE LA MARQUE. 

Enfin, en cinq mots, mais vous voyez ce que je veux dire. En résumé, travailler sur l’archétype, qui n’est ni statique ni fermé, est un moyen de maintenir la cohérence de la personnalité de votre marque et de créer un environnement de confiance où les clients se sentent identifiés.

Et c’est tout, mais maintenant c’est votre tour. Définissez la personnalité de votre marque afin qu’elle soit authentique, différente et unique. Et s’il vous plaît, restez loin des slogans éculés tels que : 

« Notre expérience vous accompagne », « Nous sommes les leaders du secteur », « Gagnez de l’argent en restant chez vous », « Faites tomber votre client amoureux » ou toute autre formule similaire.

Humanisez et personnalisez votre marque à l’aide des 12 archétypes et gardez le verre d’eau en sécurité grâce aux quatre pieds du tabouret. Ne le laissez pas tomber.

Cliquez pour évaluer cette entrée !
(Votes : 0 Moyenne : 0)
Téléchargez l'ebook et découvrez les 7 clés efficaces pour augmenter les ventes de votre site web.

Augmentez et améliorez les ventes de votre activité en ligne en appliquant ces sept conseils éprouvés.

Partagez ce post
Articles recommandés

Laisser un commentaire